Stratégie - C'est une mauvaise nouvelle pour Nielsen ou Comscore. Le moteur de recherche va fournir gratuitement un nouvel outil de mesure de trafic aux annonceurs pour connaître les audiences des sites qu'ils ciblent.

Google s'apprête à bouleverser le secteur de la mesure d'audience : le moteur de recherche va présenter aujourd'hui un outil de mesure de trafic et de media planning destiné aux publicitaires. L'objectif est de leur permettre de mieux cibler les sites qui correspondent aux audiences qu'ils souhaitent atteindre. Selon le Wall Street Journal, qui a révélé l'information, cet outil serait fourni gratuitement aux annonceurs.

Le système de Google entrera en concurrence directe avec les données poduites par les instituts tels que Nielsen et Comscore aux États-Unis, ou encore Médiamétrie en France. Mais alors que ces sociétés s'appuient essentiellement sur des enquêtes sélectives ou sur des panels, Google entend exploiter les données qu'il collecte sur les serveurs web.

Le moteur de recherche n'a pas voulu en dire plus pour l'instant, arguant qu'un billet de blog détaillerait son offre dans la journée (dans la soirée, vraisemblablement, pour la France).

Google a déjà modifié son outil Trends

Cette annonce intervient quelques jours à peine après que Google a introduit un changement de taille dans son outil Google Trends : Voir le blog, qui permet à l'origine de savoir quels sont les mots clés qui génèrent le plus de trafic. Depuis environ une semaine, une nouvelle fonctionnalité propose également de comparer les audiences de sites (jusquà cinq maximum), basées sur une compilation de données faite par le moteur (son outil Google Analytics, la barre d'outil de la société...)

Google fournit ainsi des informations sur le trafic quotidien, le nombre d'utilisateurs arrivés au site via son moteur de recherche, la localisation de ces utilisateurs et les sites qui ont été soit visités, soit echerchés au cours d'une même session. Le tout bien sûr, sans le consentement des sites, ce qui a fait grincer quelques dents dans la blogosphère. Pour l'instant, il n'existe pas de moyen technique d'empêcher Google de publier ces informations.

Seule restriction : les sites avec trop peu d'audience échappent complètement au radar de Google. Mais bizarrement, il en va de même pour tous les sites de la galaxie Google : YouTube, Picasa, Google.com ou Blogger.